États Unis

Les 8 Moyens Les Plus Rapides et Les Moins Chers D’Immigrer Aux États-Unis

La loi sur l’immigration aux États-Unis est compliquée, et son fonctionnement suscite de nombreux malentendus. Les lois américaines sur l’immigration sont fondées sur les principes suivants : le regroupement familial, l’admission d’immigrants possédant des talents importants pour l’économie américaine, la protection des réfugiés et la promotion de la diversité. Ce top 8 des moyens les plus rapides et les moins chers explique comment fonctionne le système d’immigration aux États-Unis.

L’Immigration and Nationality Act est l’ensemble des lois qui régissent la politique d’immigration contemporaine. L’Immigration and Nationality Act (INA) permet aux États-Unis de délivrer chaque année jusqu’à 675 000 visas d’immigrant permanent dans diverses catégories.

Une personne devient un LPR après avoir obtenu un visa d’immigrant et être arrivée aux États-Unis. Les touristes, les étudiants internationaux et les employés temporaires reçoivent tous des visas “non-immigrants” qui leur permettent de rester aux États-Unis pendant des années. Si de nombreux visas liés à l’emploi sont assortis d’une limite annuelle, d’autres visas de non-immigrant (tels que les visas de touriste et d’étudiant) n’ont pas de telles restrictions et peuvent être accordés à toute personne remplissant les conditions requises.

Les 8 Moyens Les Plus Rapides et Les Moins Chers D’Immigrer Aux États-Unis

Immigration Fondée Sur L’Emploi

Les États-Unis offrent diverses possibilités aux immigrants possédant des talents importants de venir sur le territoire national de manière permanente ou temporaire.

Immigration Fondée Sur La Famille

La politique d’immigration est guidée par l’idée du regroupement familial. Les citoyens américains et les LPR peuvent faire venir certains membres de leur famille aux États-Unis dans le cadre de la catégorie d’immigration fondée sur la famille. Les immigrants ayant des liens familiaux avec les États-Unis sont acceptés en tant que parents immédiats de citoyens américains ou dans le cadre du système de préférence familiale.

Les demandeurs en tant que parents immédiats doivent satisfaire à des exigences spécifiques en matière d’âge et de finances, tandis que les pétitionnaires doivent remplir certaines exigences en matière d’âge et de finances. Les parents immédiats sont :

  • Les conjoints de citoyens des États-Unis
  • Les enfants mineurs (moins de 21 ans) de citoyens américains qui ne sont pas mariés ; et
  • les parents de citoyens des États-Unis (le pétitionnaire doit avoir au moins 21 ans pour demander un parent).

Le système de préférence familiale met à disposition un nombre limité de visas chaque année, mais les demandeurs doivent satisfaire à des normes de qualification régulières, et les pétitionnaires doivent remplir des conditions d’âge et financières spécifiques.

Le Congrès a créé une méthode sophistiquée pour déterminer le nombre disponible de visas de préférence familiale pour une année donnée afin d’équilibrer le nombre global d’immigrants entrant sur la base de liens familiaux. Le nombre de visas disponibles pour l’attribution selon la méthode préférentielle est ensuite multiplié par tous les numéros d’immigrant de préférence d’emploi non utilisés de l’année précédente.

Pour être admis par le biais du système d’immigration basé sur la famille, un citoyen américain ou un résident permanent légal (LPR) doit présenter une demande pour un membre individuel de la famille, établir la légitimité de la relation, satisfaire aux exigences de revenu minimum et signer une déclaration sous serment indiquant que le parrain sera financièrement responsable des membres de la famille à leur arrivée aux États-Unis ou signer une déclaration sous serment indiquant que le parrain sera financièrement responsable du ou des membres de la famille à leur arrivée aux États-Unis.

Les membres de la famille doivent également remplir certaines conditions d’admissibilité, telles que se soumettre à un examen médical et recevoir les vaccins requis, fournir une analyse de tout antécédent en matière d’immigration ou de criminalité, et démontrer qu’ils ne dépendront pas uniquement du gouvernement pour leur survie.

Les immigrants dérivés sont les épouses et les enfants qui accompagnent ou suivent l’immigrant principal (celui qui est parrainé par un citoyen américain ou un résident permanent légal (LPR) dans le cadre de la catégorie de préférence familiale).

Classifications Des Visas Temporaires

Il existe environ 20 types différents de visas disponibles pour les employés non-immigrants à titre temporaire. Toutefois, selon la catégorie d’immigration permanente recherchée et le statut de non-immigrant existant du ressortissant étranger, ce dernier peut être en mesure d’accomplir les démarches pour devenir un LPR tout en continuant à vivre et à travailler aux États-Unis.

Plafonds Par Pays

Outre les restrictions numériques imposées aux préférences spécifiques en matière d’immigration, la loi sur l’immigration et la nationalité (INA) limite également le nombre d’immigrants autorisés à entrer aux États-Unis en provenance d’un seul pays. À l’heure actuelle, aucun groupe d’immigrants permanents (y compris les immigrants fondés sur la famille et l’emploi) provenant d’une même nation ne peut représenter plus de 7 % du nombre total d’immigrants aux États-Unis au cours d’une même année fiscale. Il ne s’agit pas d’un quota visant à garantir que des nationalités particulières représentent 7 % de tous les immigrants, mais plutôt d’un plafond destiné à empêcher un groupe d’immigrants de dominer les tendances de l’immigration aux États-Unis.

Immigration Permanente Aux États-Unis

Le nombre total d’immigrants permanents basés sur l’emploi est plafonné à 140000 par an. Ce chiffre comprend les immigrants, les conjoints admissibles et les enfants mineurs non mariés, ce qui implique que le nombre réel d’immigrants basés sur l’emploi par an est inférieur à 140000. La demande de visa d’immigrant aux États-Unis par le ressortissant étranger. le consulat est l’étape finale. La demande de visa d’immigrant ne peut être déposée avant que l’USCIS n’autorise la pétition d’immigrant pour le traitement consulaire. Le temps nécessaire pour déposer une demande d’ajustement de statut est déterminé par le fait qu’un numéro de visa est considéré comme instantanément accessible.

Le Programme de Diversité Des Visas

La loi sur l’immigration de 1990 a établi la loterie des visas de diversité comme une voie d’accès spécialisée pour les immigrants de pays ayant un faible taux d’immigration aux États-Unis. Chaque année, 55000 visas sont distribués au hasard aux citoyens de pays qui ont envoyé moins de 50 000 immigrants aux États-Unis au cours des cinq années précédentes. Bien qu’il ait été conçu pour promouvoir l’immigration irlandaise (au moins 40 % des visas ont été accordés uniquement à des immigrants irlandais au cours des trois premières années du programme), le programme Diversity Visa est devenu l’un des rares moyens pour les personnes originaires de certaines parties du monde d’obtenir une carte verte.

Pour avoir droit à un visa de diversité, un demandeur doit avoir terminé ses études secondaires (ou son équivalent) ou avoir travaillé pendant au moins deux ans dans une profession qui exige au moins deux ans de formation ou d’expérience au cours des cinq années précédentes. Les visas sont répartis entre six zones géographiques, un plus grand nombre de visas étant attribué aux régions ayant un taux d’immigration plus faible et aucun visa n’étant attribué aux résidents des pays ayant envoyé plus de 50000 immigrants aux États-Unis au cours des cinq dernières années.

Citoyenneté Aux États-Unis

Une personne doit avoir eu le statut de résident permanent légal (LPR) (une carte verte) pendant au moins cinq ans pour pouvoir prétendre à la citoyenneté américaine par naturalisation. Les autres exclusions comprennent, entre autres, le personnel de l’armée américaine servant en temps de guerre ou d’hostilités déclarées. Les candidats à la citoyenneté américaine doivent être âgés d’au moins 18 ans, avoir vécu dans le pays sans interruption, avoir une “excellente moralité”, passer des examens d’anglais, d’histoire et d’instruction civique des États-Unis (avec certaines exceptions) et payer des frais de demande, entre autres critères.

L’Aide Humanitaire Sous D’Autres Formes

Le statut de protection temporaire (TPS) ne mène pas toujours au statut de LPR ou à tout autre type de statut d’immigration. Le départ forcé différé (DED) ne conduit pas automatiquement au statut de résident permanent légal (LPR) ou à tout autre type de statut d’immigration.

Même si elles ne répondent pas aux critères d’un réfugié et ne sont pas éligibles pour immigrer par d’autres voies, certaines personnes peuvent être autorisées à entrer aux États-Unis sous le régime de la liberté conditionnelle.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.